Faire face à une provocation

Commençons par une réflexion.
 
Un interlocuteur trés agressif vous adresse ces paroles :
1. "Viens ! On va dehors s’expliquer !"
2. "Viens te battre ! Quoi ? Tu chies dans ton slip ?"
 
Que répondez-vous ? (sans insulter votre interlocuteur !)
 
Voici ce que l’on peut faire:
 
1. Ecouter et poser des questions
 
Avant de répondre, il faut déjà chercher à comprendre pourquoi on nous provoque.
– Pour impressionner la galerie ?
– Parce que notre interlocuteur a peur ?
– Parce qu’il se sent blessé, parce qu’il est vexé ?
 
Une personne qui cherche à impressionner est à la base une personne qui manque d’assurance. Elle a besoin de se construire une image, de se rassurer, d’être aimée ou admirée. Lui poser des questions sur ces points pourrait "bloquer" sa colère, l’empêcher de se développer. ("Bon, d’accord, tu es énervé,  mais bon est-ce que tu as vraiment pu être blessé par de simples paroles ? Tu es un homme, je ne crois pas que tu aies pu en être blessé…").
 
Celui qui est agressif parce qu’il a peur est sur la défensive. Là encore, lui poser des questions orientées pourrait le calmer ("Je te rassure, je n’ai aucunement l’intention de me battre, je pense que toi et moi sommes assez adultes pour nous arranger…").
 
Quant à un interlocuteur vexé ou blessé, il faut l’aider à recentrer le débat sur l’essentiel en posant des questions ("Dis-moi, qu’est-ce qui t’a mis en colère ? … Ah, je comprends, on va arranger ça…").
 
 
2. Ignorer
 
Si l’on ignore la provocation, il vaut mieux s’éloigner de l’individu en marchant vite.
 
 
3. S’éloigner
 
On peut aussi quitter l’individu et lui faire le signe du "pouce". Cela peut le calmer. Pourquoi ? Parce que ce signe peut être interprété de différentes manières: l’interlocuteur peut prendre cela comme une reconnaissance de sa supériorité (il me fait pouce, ça veut dire qu’il reconnait que je suis plus fort et le meilleur, ou bien ça veut dire qu’il me dit stop donc qu’il abandonne). Pour nous, ça peut vouloir dire: tu es le meilleur et le roi des c…, donc continue ! Cette technique joue sur l’ambiguïté.
 
Autre possibilité: marcher vite, et répondre: "désolé, je n’ai pas le temps, j’ai un R.V., si tu veux me parler, tu me suis". Généralement, le provocateur laisse tomber.
 
 
4. Aller au conflit frontalement
 
C’est la technique qui a le plus de chance d’aboutir au combat, et donc celle qu’un pratiquant d’arts martiaux ne doit pas privilégier. On joue sur le rapport de force. Elle peut être utilisée notamment lorsque l’interlocuteur est beaucoup plus jeune: on emploiera le système de dialogue "adulte-enfant", c’est-à-dire infantiliser l’interlocuteur de manière à ce qu’il se sente comme face à son père afin d’asseoir notre autorité. Ajouter à cela tout le langage gestuel, par exemple en croisant les bras, en parlant de manière calme, assez forte, et grave, et en pointant l’index vers l’interlocuteur.
 
Publicités
Cet article a été publié dans Self defense. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Faire face à une provocation

  1. erwan dit :

    En général je répond par l’ignorance .
     
    A bientôt
    Erwan

  2. yee kao dit :

    Un exemple de réponses que je pourrais emettre:
    1. Pourquoi aller dehors ? On peut discuter ici non ?
    2. Pourquoi devrais-je me battre ? Qu’est-ce que j’y gagne ? Tu me donnes quoi en échange ?

  3. Erwan dit :

    Merci pour le lien!
    A bientôt
    Erwan

  4. Unknown dit :

    J’ai souvent été une tête de turc et donc on m’a souvent cherché!
    Après plusieurs bagarres, je suis arrivé à la conclusion que peu importe l’adversité, si l’on sent que l’on n’a pas le choix, on cesse de réfléchir et on frappe vite et bien car, comme les blâgues, ceux sont souvent les plus courtes qui sont les meilleures.
     
    Salut Yee Kao

  5. Erwan dit :

    Merci pour ton commentaire ! Oui vivement notre prochain entraiment. J’essaierai de ramener mon frère maintenant que j’ai repris contact avec lui, Julien c’est moins sûr il part vivre à Metz.Passe une bonne semaine@ bientôtErwan

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s