Assertivité: la technique de l’edredon, le DESC, et le Disque rayé

Le concept de l’affirmation de soi (« assertiveness ») a été développé aux Etats-Unis par des psychologues. Il consiste à permettre à un individu de s’affirmer en harmonie avec les autres:
– en défendant son point de vue sans attaquer les autres
– en exprimant librement ses sentiments
– en établissant des rapport fondés sur la confiance et non sur la domination.
.
1. La technique de l’edredon
.
L’une des techniques utilisées est celle de « l’Edredon ». Ce dernier est selon le dictionnaire du Petit Larousse un « couvre-pied rempli de duvet ».
.
La technique est donc par analogie un moyen doux qui dans la pratique consiste à prendre acte des propos de l’interlocuteur sans émettre d’avis personnel, sans entrer dans le fond du débat, mais sans abandonner sa position. Il permet souvent de recadrer un débat sur l’objectif au lieu de rester bloqué sur un sujet qui n’est pas essentiel.
.
Exemple 1:
– « Vous fumez ! »
– « Effectivement. »
.
Exemple 2:
– « Vous fumez beaucoup! »
– « C’est votre point de vue. »
.
On exprime: soit des faits, soit des opinions, soit des sentiments.
Un fait est un acte, un évènement.
Une opinion est un jugement, un avis émis sur un sujet.
Un sentiment est une sensation, une impression.
.
On peut remarquer que dans l’exemple 1, l’interlocuteur fait part d’un fait, alors que dans l’exemple 2, il donne son opinion, donc subjectif et discutable (« …fumez beaucoup« : par rapport à quel critère ?).
.
Quelques exemples de faits:
– Vous roulez au-delà de la limite de 90 h km/h sur certaines routes, mais ne dépassez jamais les 130 km/h sur l’autoroute
– Vous avez des yeux bleus
– Vous vous êtes trompé dans vos calculs: 25 + 25 font 50 et non pas 75.
– Votre poids est de 55 kg
– Le taux de criminalité a baissé par rapport à l’année dernière
.
Quelques exemples d’opinions:
– Vous roulez trop vite
– Vous avez de beaux yeux
– Vous êtes nul en calcul
– Vous êtes trop gros et trop lourd
– Il y a beaucoup de crimes commis
.
Quant aux sentiments (« je suis en colère », « je suis triste »,…etc…), ils ne sont pas discutables, mais on peut montrer à l’interlocuteur qu’on les prend en compte:
.
– « La fumée de votre cigarette m’énerve »
– « Je vous comprends »
.
 …ce qui ne signifie pas qu’on est d’accord pour arrêter de fumer !
.
Face à l’expression de sentiments, on peut aussi répondre par des questions, mais ce n’est plus la technique de l’Edredon:
.
– « Je suis en colère… »
– « qu’est-ce qui t’a mis en colère ? »
.
En résumé, le type de réponses que l’on peut donner:
.
1. Si on est attaqué sur des faits: « effectivement« , « c’est exact« , « c’est un fait« , … etc…
.
2. Si l’attaque porte sur une opinion: « c’est votre point de vue« , « c’est possible« ,…etc…
.
3. Si l’interlocuteur exprime un sentiment, une émotion: « je vous comprends »…
.
La technique de l’Edredon est trés utilisée dans le management et la négociation. C’est aussi un formidable outil d’autodéfense pour désarmorcer certains conflits.
.
.
2. Le DESC
.
Un autre outil d’assertivité est celui du DESC. Il s’applique de la manière suivante:
.
1. Description des faits
2. Expression de son sentiment
3. Suggestion d’une solution
4. Conséquences positives pour tous
.
Exemple:
1. « Cela fait 3 fois que tu décroches ton téléphone alors que toute la salle regarde le film »
2. »Tes communications gênent tout le monde car c’est comme si l’on écoutait de la musique avec un disque plein de rayures. Là c’est pareil, on a du mal à apprecier le film, on est frustré »
3. »Alors je te propose de téléphoner hors de cette salle, ou bien d’eteindre ton portable et de regarder le film »
4. » Ainsi tout le monde y trouve son compte ».

3. Le Disque rayé
Répéter inlassablement les arguments, ou bien le DESC, jusqu’à ce que l’interlocuteur abandonne. Cette technique joue sur l’usure.
Evidemment, ces outils ne résolvent pas 100 % des conflits, mais il est important de s’exprimer et de ne pas garder en soi une frustration qui pourrait devenir un jour de la colère ou de la déprime.
Autre point important dans l’assertivité: accepter ses qualités mais aussi ses défauts, ses réussites mais aussi ses erreurs et ses échecs.
.
.
Yee Kau LEE.
Publicités
Cet article, publié dans Esprit martial, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Assertivité: la technique de l’edredon, le DESC, et le Disque rayé

  1. Chloé dit :

    En fait les photos sont celles d’un stage que j’ai fait au mois de novembre…c’était super!mais c’est les seules photos de moi en kimono….biz a+!

  2. erwan dit :

    Merci pour tes commentaires ! Pour le Viet Vo Dao mon frère en a fait pendant 5 ou 6ans je ne sais plus car avant il a fait du Judo aussi donc je confond toujours les 2.
    Sinon j’espère que tu vas bien.
    Depuis que je t’ai vu j’ignore ce que j’ai j’aime tout le monde ! XD
    Encore merci pour ce que tu m’as dit pour mon frère.
     
    Sinon pour ton entrainement, c’est à quelle heure que tu t’entraine exactement ? Il me semble 9h mais je ne suis pas sûr !
    Passe une bonne soirée
    @ bientôt
    Erwan

  3. Ndoshta dit :

    des mos simples, clairs.

  4. Asma Rahali dit :

    Magnifique ,j’ai adoré les exemples clairs, simples et parlant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s