Ne pas reculer devant un obstacle

Le racisme est courant dans les embauches. Mais il est difficile à déceler parce qu’on vous répondra toujours en disant que "vous n’avez pas le profil". Réponse bien vague ! J’ai été chargé de recrutement de commerciaux il y a quelques années pour le compte de diverses sociétés. Quand on me demandait des "locaux", je me pliais à la demande de nos clients, en me disant que de toute façon si je ne le faisais pas, quelqu’un d’autre le fera à ma place. Jusqu’au jour où je ne me reconnaissais plus, où je me rendis compte que je n’étais pas du tout "dans la voie des arts martiaux".

 

Un jour, j’avais envoyé 4 CV à un client, plus un cinquième qui comportait un nom nord-africain. Le client m’appela aussitôt :

– "Monsieur, il y a un CV qui ne semble pas répondre à nos critères d’embauche".

– "Vous avez raison" répondis-je, "Je vous ai promis 4 C.V., celui-ci est un bonus ! C’est le meilleur de tous les candidats que j’ai vus. Il vaut la peine d’être reçu. Je sais bien ce que vous voulez, mais vous savez, S.O.S. Racisme font des testings et on ne peut écarter un tel C.V. sous peine de sanction. Et puis vous allez voir, il est trés bon !"

– "Oui mais quand il parle, il doit avoir un accent non ?". Il semblait faire allusion à l’accent "banlieue".

– "Exact, il a l’accent bordelais !"

 

Ce candidat fut reçu, et, miracle, embauché !

 

Depuis ce jour, j’ai décidé de désobeir un peu mes clients et mes patrons ! Combien de C.V. écartés parce que c’est un noir, une femme, un jeune ayant une expérience trop courte, ou un homme trop âgé ? Trop. Et j’ai découvert que même quand on n’a pas de pouvoir, il existe une marge de manoeuvre aussi infime soit-il, de défendre les valeurs de la démocratie, et de respecter le code moral des arts martiaux. J’ai reçu une bonne claque et une bonne leçon !

Cet article a été publié dans Esprit martial. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Ne pas reculer devant un obstacle

  1. erwan dit :

    Bravo c’est bien d’avoir agit ainsi! Mais c’est sûre ce n’est pas toujours facile il faut répondre aux exigence de l’employer si on ne veut pas subir des sanctions, mais bon en cas de l’issenciment abusif on peux tjs avoir recours aux prud’hommes !
     
    Bonne continuation !
    N.B: Ne trouve pas drôle si tu voix apparaitre ton article sur tu blog, car je le trouve interresant !!!
    Bye

  2. erwan dit :

    Finalement vu que je n’arrive pas à modifier la couleur du texte il n’est plus sur mon blog ! Oui du noir sur du noir ce n’est pas terrible pour la lecture (lol)
    @+ sur nos blogs respectifs ! Bonne soirée !

  3. erwan dit :

    Merci pour ton commentaires concernants les enfant soldat ! Sinon un tres bon film ou documentaire (tout dépend comment on voit les choses) est Lord of War avec N. Cage ! C’est sur la vente d’arme après la guerre froide ! Il est tres bien réalisé et on apprend bcp de chose !!!
    Passe une bonne soirée !

  4. choffel dit :

    Hello !C’est vrai que ce type de racisme est fréquent dans nos milieux (communication). Je trouve ta réaction exemplaire.Il m’est arrivé une histoire un peu similaire : je devais réalisé un catalogue avec de belles photos de familles pour illustrer les produits. Arrive la page des produits salle de bain, et je trouve une magnifique photo d’une mère de famille avec son enfant. Je la met en page et présente la maquette à ma responsable. Elle trouve l’ensemble pas mal et tout, mais me dit :"par contre la photo en haut ne va pas". Ce à quoi je lui réponds que je ne comprends pas bien, qu’elle va très bien avec l’ensemble. Elle me répondit : "Non, elle est colorée, elle n’est pas vendeuse et représentative". J’étais jeune, ce jour là j’ai découvert un sâle travers de mon métier (graphiste). C’était il y a 6 ans, les choses ont évolué depuis.Si on élargit le débat, la question se pose pour tous types de différences : poids, couleur de peau, religion, etc.a+

  5. Laëtitia dit :

    Je travalle en tant que secrétaire-comptable dans une petite entreprise agricole et le racisme y est présent. J’ai demandé à plusieurs reprises de faire un essais avec une personne qualifiée d’étrangère mais même si l’entreprise a fait l’essais, c’est les clients derrière qui ont refusé. C’était pour un poste de commercial et les agriculteurs sont plutôt très intolérant. Ils ont été voir petit à petit les concurrents du coup, le jeune commercial n’a même pas fini sa période d’essais. Des fois, on n’est pas maître des situations, on ne peut que voir ça et se sentir impuissant. C’est vraiment malheureux …

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s